Acteur – Actrice

Tour d’horizon


L’acteur ou le comédien est la personne qui interprète un rôle, joue un personnage imaginé par un scénariste, un écrivain et un auteur et mis en scène dans une production cinématographique, télévisuelle ou théâtrale.

L’acteur doit prendre connaissance du texte et étudier la psychologie de son personnage, notamment en participant à des lectures et à des répétitions. Il doit également s’approprier les gestes et les expressions associés au rôle en y ajoutant une touche personnelle, tout en essayant de faire passer au public les idées du réalisateur ou du metteur en scène et de les respecter. Il construit son personnage, étudie avec soin le rôle sous toutes ses facettes afin de rendre une interprétation aussi réaliste et convaincante que possible.

Dans la réalisation d’un film, l’ordre du tournage des plans et des séquences ne suit pas l’ordre chronologique développé dans le scénario. Les interprètes doivent donc être en mesure de restituer « l’état d’esprit » dans lequel doit se trouver leur personnage à n’importe quel moment de l’histoire.

Le métier de figurant est généralement exercé par des comédiens qui n’ont pas encore percé dans le métier.

On ne peut donc pas vraiment parler pour le « figurant » de métier à part entière mais faire de la figuration permet de se familiariser avec le milieu, d’avoir un pied dans le monde du cinéma, de la télé ou du spectacle et d’établir des contacts intéressants avec les comédiens, le réalisateur et les autres intervenants.

Le métier de doubleur également appelé speaker doublage, consiste à superposer une voix (française, par exemple) à la voix d’un acteur qui parle dans la langue d’origine du film, de la série ou du dessin animé. Pour ce faire, il doit se renseigner sur l’ambiance du film, les caractéristiques du personnage joué par l’acteur qu’il double, etc.

Même si de nombreux doubleurs sont comédiens à la base, il n’est pas nécessaire de justifier d’une formation théâtrale ou autre. Le tout est de bien connaitre… sa voix !

Objectifs


Le programme de formation a pour but de développer les compétences et les capacités nécessaires à l’acteur pour «jouer» avec la caméra.

Sur un tournage ou sur scène, il doit se sentir à l’aise pour jouer devant toute une équipe (réalisateur, caméraman, cadreur, chef opérateur, etc.).

Il doit également être prêt à répéter plusieurs fois la même scène et à réciter les mêmes répliques jusqu’à obtention du résultat souhaité par le réalisateur ou le metteur en scène.

L’étudiant pourra ainsi apprendre de façon détaillée les pratiques professionnelles du métier d’acteur(trice) :

-Avoir une bonne culture générale, théâtrale et cinématographique
-Maîtriser les techniques telles que la diction, l’articulation, la respiration et le respect de la phonétique
-Posséder des notions de langues étrangères
-Avoir une excellente mémoire
-Pouvoir s’approprier tous les personnages facilement
-Lire et analyser un scénario
-Avoir une parfaite connaissance de son texte, de la gestuelle
-Pouvoir jouer devant une caméra
-Pouvoir improviser
-Trouver le juste équilibre entre la technique et le naturel

Cursus


L’école privilégie un apprentissage pratique, c’est-à-dire « apprendre en faisant ». Dans notre cursus, l’étudiant sera impliqué dans différentes situations (fictives ou réelles) afin d’utiliser les compétences acquises en les faisant évoluer tout au long de sa formation.

L’enseignement sera dispensé par cycle d’apprentissage. Le cursus d’un cycle aboutira à la réalisation d’un projet. Le projet peut être individuel (comme un exposé sous forme écrite) ou collectif (intégré dans la réalisation d’un film).

Dans le cursus d’apprentissage de l’étudiant, le visionnage et le décryptage filmique, les travaux dirigés ou les travaux accompagnés font partie intégrante de la formation.

La formation d’acteur s’articule sur 5 cycles d’apprentissage pour une année d’études (entre 6 – 8 semaines par rythme scolaire) et autour de projets individuels axés sur une thématique imposée par la direction de l’école.

L’étudiant sera placé en situation de résolution de problèmes, participant ainsi activement au déroulement de son processus d’apprentissage. Le cursus est caractérisé par des études de cas pratiques. La formation aboutira à l’élaboration par l’étudiant, futur acteur, d’un projet de dossier de réalisation d’un film (long ou court) qui tienne compte du réalisateur (gestion et mise en œuvre des moyens nécessaires au tournage) et du scénariste.

Dans la réalisation de chaque projet, qui se décline sous la forme de modules, il est procédé à des initiations théoriques et techniques qui seront couplés à des cours d’histoire et d’esthétique du cinéma et d’adaptation scénaristique.

Aspects Pédagogiques


L’organisation par cycle d’apprentissage permet aux étudiants d’apprendre d’une manière inductive, en tirant des conclusions à partir de l’expérience vécue.

L’organisation modulaire permet le développement d’une approche des principes et techniques enseignés dans les différents cours et ateliers: initiation pratique à l’image, au son, au montage, observation, écriture, introduction à la technique du plateau et analyse.

L’étudiant pourra ainsi appréhender de manière globale et créative les outils d’observations et la connaissance de la réalité ainsi que les spécificités et qualités requises pour le travail en équipe.

En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). Un module d’un cycle (couplé à un projet spécifique) sera acquis par la présentation réussie d’une épreuve finale (ou une somme d’évaluations partielles).

La validation finale de chaque cycle d’apprentissage doit correspondre à l’acquisition d’au moins 80% des modules ainsi qu’à l’obtention minimale de la mention « satisfaisant » pour que le projet de fin de cycle soit validé par le collège des enseignants.

Prérequis et Exigences


– avoir de l’aisance pour incarner des personnages;

– être à l’aise devant une caméra;
– avoir de la facilité à mémoriser des textes;
– avoir le sens de l’observation pour le comportement humain;
– avoir de la facilité à s’exprimer verbalement.
Présentation des objectifs

Dans cette formation, il est demandé :

de participer aux tournages des étudiants du programme de Réalisation cinéma;
d’interpréter différents rôles dans les cours, les projets longs et les tournages prévus tout au long de la session;
de créer des personnages inspirés de gens réels et présentez les versions finales devant public à la fin de la session;
de découvrez l’étendue de vos possibilités et de vos intérêts dans le domaine artistique professionnel.
La formation Acteur / actrice a pour objectif d’amener l’étudiant à vérifier ses aptitudes pour le jeu, ainsi que de lui donner une base solide qui lui permettra d’aller plus loin dans l’apprentissage et la pratique du métier d’acteur.

Cette base solide, c’est d’abord la connaissance de soi et de ses possibilités. C’est ensuite l’entraînement proprement dit, grâce à différents exercices d’interprétation, d’improvisation et de lecture qui sont mis de l’avant dans le cadre de la formation.

La formation, qui mise sur la pratique, vise aussi à mettre à la disposition de l’étudiant le plus grand nombre d’outils possibles pour son travail d’interprétation. Dans cette perspective, plusieurs styles d’écritures dramatiques seront abordés, qui donneront à l’étudiant la possibilité de travailler le jeu à partir du registre le plus large possible.

Brevet


– Jeu à la caméra

– Interprétation
– Création de personnages
– Lecture
– Styles de jeu
– Direction d’acteurs et compréhension de l’image
– Protocole de plateau
– Plusieurs tournages supervisés
– Langage cinématographique
– Projet long filmé en jeu à la caméra
– Projet long filmé en création de personnages

cahier des charges

C’est une formation intensive avec des acteurs professionnels, spécialisés pour le jeu au cinéma et à la télévision. Elle prépare aux métiers de comédien/comédienne et d’acteur ou d’actrice, pour des rôles principaux ou secondaires, à la narration et à la figuration.

La formation prône le fait qu’il faut acquérir des bases solides de jeu via la pratique de l’interprétation qui, ultimement, mènera l’étudiant à atteindre tout le naturel et la vérité qu’impose le jeu à la caméra.